Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
Offices

Dessiner pour quelques RP : l'histoire d'une tradition du support

  • 24/02/2016

Au cœur des bureaux de Riot se cache une collection d'œuvres d'art d'une valeur inestimable : les dessins de champions de League of Legends envoyés au support par les joueurs en échange de quelques RP. Les joueurs qui craquent sur les promos et les packs se retrouvent parfois avec une quantité frustrante de RP. Il leur en faut peut-être alors quelques-uns de plus pour effectuer un achat. Nous pourrions nous contenter de vous envoyer des RP (qui n'a jamais eu besoin de quelques RP supplémentaires ?), mais nous avons la chance de pouvoir nous amuser avec les joueurs. Au fil des années, nous avons accumulé des dizaines de milliers d'images et, tel un ultime de Xerath que nous ne pouvons plus contenir, nous avons ouvert le coffre pour partager ces images avec vous.

À quand remonte cette tradition ? En 2009, le support n'était composé que d'une poignée de Rioters et parfois, l'équipe ne pouvait pas répondre à un ticket. Par exemple, les joueurs demandaient à changer de nom d'invocateur, ce qui n'était pas facile pour le support à l'époque. Les joueurs espéraient que l'envoi de dessins (Amumu triste fait partie des plus célèbres) ferait culpabiliser l'équipe et jouerait en leur faveur. « C'était touchant », se souvient Jesse Perring, ancien membre du support, « mais souvent, nous ne pouvions vraiment pas aider les joueurs, alors nous leur répondions quelque chose comme "J'adore votre dessin, mais nous ne pouvons toujours pas vous aider. Cependant, voici quelques RP pour votre dessin. P.-S. : ne dites à personne que nous avons fait ça." »

Spoiler : ils l'ont dit. L'équipe avait créé un précédent : désormais, les joueurs savaient qu'ils pouvaient envoyer des dessins pour obtenir peut-être quelques RP gratuitement. « Nous avons commencé à recevoir spontanément des dessins de champions sur la boîte de réception du support, sans que les joueurs expliquent la raison de cet envoi », explique Perring. Les joueurs ont commencé à ajouter des petits messages « Rito, des RP SVP ? ». L'équipe a alors rapidement compris. « Une fois que nous avions commencé, ç'aurait été injuste d'arrêter, alors nous avons continué », ajoute-t-il.
Certains joueurs s'inquiétaient de ne pas être d'assez bons dessinateurs pour recevoir des RP, mais l'équipe les encourageait en précisant que les talents de dessinateur n'étaient pas la chose la plus importante. « De nombreuses personnes nous ont écrit "Je ne sais pas dessiner" », indique Schmiedicker. « Mais l'équipe insistait en répondant "Nous non plus !" ». C'est l'intention qui compte.

 

RP For Art

Les dessins sont très variés : des œuvres au pochoir très travaillées, des versions chibi des champions, des illustrations modernistes et bien plus encore. Au fil des années, nous avons reçu de nombreuses images moqueuses, faites à la va-vite sur Paint, qui représentent des chefs-d'œuvre comme le Z de Vlad (un ovale rouge) et une équipe camouflée sur une image quasiment vierge. L'équipe demande également des œuvres spécifiques : qui n'a jamais eu envie de voir Fiddlesticks dans un boys band ou Lulu sur un vélo ? Nous avons placé la barre encore plus haut pour pousser les joueurs à redoubler de créativité, et ils ont dépassé toutes nos attentes.

Aujourd'hui, nous lançons un microsite répertoriant plus de 300 images (ce qui représente une infime partie des milliers de dessins que nous avons reçus) qui vont du totalement loufoque au génialissime. Vous pouvez également essayer de nous dessiner quelque chose (désolé, pas de RP cette fois-ci) en utilisant notre générateur de descriptions aléatoires. (Nous avons hâte de voir le résultat pour « Alistar qui entreprend une quête spirituelle dans la cour de récréation » et pour « Jax qui déçoit son père dans l'espace ».) L'art permet également de déballer des choses, de pontifier et de méditer (remarquez, par exemple, les références à Gauguin dans le Brand rose). Nous avons donc demandé à des artistes de Riot de partager leurs impressions dans la courte vidéo au début de cet article.

Nous avons passé des dizaines d'heures à étudier les illustrations afin de choisir celles qui figurent sur le microsite. Parfois, nous devions faire une pause, car nous étions pris de fous rires ou au bord des larmes. Nous avons applaudi certaines œuvres. Même le dessin le plus grotesque illustre bien à quel point l'univers de League fait partie des joueurs. « Ce que j'adore dans ces dessins, c'est qu'ils ont tous de la personnalité », affirme Beckett Senekeder-Short, qui travaille avec le support. « C'est ce qui rend les joueurs de League géniaux, uniques et drôles. D'ailleurs, ces dessins font partie intégrante de Riot. Nous voulions remercier les joueurs depuis longtemps. »